Demande d'intervention

Le formulaire de demande d'intervention (Fiche 124) s'obtient en cliquant sur le lien suivant:

pdfFiche 124.pdf

Il est rempli par les parents (ou l'autorité légale) suite à un contact préalable avec un.e thérapeute du.des secteur.s thérapeutique.s concerné.e.s.

Etapes d'obtention d'une prestation 

Interventions uniquement sur demande

Les situations aboutissent suite à une demande qui provient de questionnements ou de problématiques observés dans le milieu scolaire.
Ces fragilités ont un impact sur la scolarité de l'enfant. 
Les parents - premiers acteurs de changements - y sont sensibles et portent la démarche avec le soutien du réseau.

Demandeur.eues.s d'aide 

Depuis le 1 août 2017 et la nouvelle loi scolaire :
Les parents (ou les représentants légaux), idéalement en collaboration avec l'enseignant.e de leur enfant.

Contact préalable comme premier soutien

Un contact préalable est obligatoire.

Les parents, l'enseignant.e avec l'accord des parents, prennent contact avec un.e thérapeute (logopédiste - psychologue - psychométricien.ne) du SLPP-GV selon les difficultés oberservées.

C'est un entretien téléphonique pour comprendre et orienter au mieux la situation: 
  1. Le contact préalable n'aboutit pas forcément sur l'établissement d'une 124, d'autres orientations peuvent aussi être proposées selon l'expertise du.de la thérapeute.
  2. Le contact préalable se conclut par un préavis favorable du.de la thérapeute, le formulaire de demande d'intervention du SLPP-Glâne Veveyse est complété par le.la.les demandeurs.euse.s. 

Vous trouverez la liste des thérapeutes, par district et par secteur, par cercle scolaire, sur ce site internet sous : SLPP-GV / THERAPEUTES          

Important: Si plusieurs secteurs thérapeutiques sont concernées par la demande, plusieurs contacts préalables s'opèrent spécifiquement auprès de chaque thérapeute.                           

Complétion et Envoi d'une Fiche 124

Comme mentionné plus haut, le formulaire de demande d'intervention (Fiche 124) s'obtient en cliquant sur le lien suivant:

docxFiche_124.docx

Il doit parvenir au secrétariat du SLPP-GV dûement et clairement complété par les parents. 
Les données non explicites ou manquantes sur une fiche 124:
  • génèrent des surcharges administratives pour tous les acteur.trice.s impliqué.e.s,
  • retardent son traitement.        

Important: Si la demande concerne plusieurs secteurs, une seule fiche 124 est remplie avec les problématiques et les attentes dans les divers champs de thérapies qui doivent clairement être protocolées pour affiner l'analyse de la demande.  

Validation de la demande

La fiche 124 est analysée par la Direction du service pour:
  1. Refuser et orienter autrement la situation. Cette décision est argumentée auprès du réseau par le biais des parents. Elle ne signifie en aucun cas qu'il n'y a pas de soutien. 
  2. Entériner la demande et poursuivre le processus au sein de notre service. 
En cas d'approbation de la demande:
  • le recours à notre service est gratuit, 
  • un accusé de réception est envoyé aux parents accompagné d'un document "Informations utiles pour les parents",
  • la demande de mesures d’aide est enregistrée à l’administration puis transmise au secteur concerné.
  • un délai de 2 à 3 semaines est normal entre le signalement et la lettre d’accusé de réception aux parents.

Délai d’attente

Selon leur disponibilité et l’ordre d’arrivée des demandes, les thérapeutes effectuent les examens et débutent les prises en charge.
Les délais d’attente sont variables et différents selon les cercles scolaires et les thérapies.
Un délai de trois à quatre mois est usuel.

Si le délai est plus long, le.la thérapeute vous renseignera sur l’attente dans votre cercle.

Cependant, si entre-temps vous décidez de prendre contact avec un.e thérapeute privé.e, merci de nous prévenir expressément. Il est important de savoir que si votre enfant est suivi en privé, les frais de traitements sont intégralement à vore charge. Renseignez-vous bien auprès du.de la thérapeute privé.e sur le coût du traitement.
Si par la suite vous souhaitez interrompre le traitement chez le.la thérapeute privé.e, ce dernier prendra contact avec nous. 

Pour certaines thérapies, les parents sont responsables du trajet et il est à leur charge financière entre l’école ou leur domicile et le lieu de thérapie des SLPP-GV.                                                                                                                                                        

 

Etapes d'interventions 

Examen et Evaluation 
Dès la libération d'une plage d'intervention, le.la thérapeute prend contact avec le.la jeune et sa famille: 
  • une phase d'évaluation métrique ou non est effectuée sous divers seetings selon les cirtères relevés et à prioriser dans la situation,
  • cette évaluation aboutit à une décision de suivi ou non,
  • cette décision est communiquée aux parents et aux enseignant.e.s.
Un signalement ne signifie pas un traitement régulier.
Dans une visée systémique, plusieurs propositions peuvent se présenter pour la poursuite du traitement.
La flexibilité et l'implication de tous.toutes les acteur.trice.s dans le processus est un gage de reussite. 
 
Les diverses démarches seront seront toujours explicités au.à la jeune, à sa famille et au réseau. 

 

Divers settings

L'évaluation peut déboucher sur une mesure d'accompagnement de forme et de durées variables selon la nature identifiée du trouble: 
  • mesures préventives,
  • rencontres ponctuelles,
  • accompagnement individuel,
  • coaching familial, 
  • séances groupales,
  • suivis intensifs, 
  • investigations approfondies, 
  • orientations vers d'autres soutiens. 
Les entretiens avec les parents, les enseignants et d'autres spécialistes font partie intégrante du traitement.

Notre palette d'outils se co-construit avant tout avec vous.

Important: Durant un traitement en cours, un enfant signalé dans un secteur, par ex. logopédie peut voir sa mesure de soutien complétée par une demande dans un autre secteur. Généralement, suite à un réseau, lors d'un entretien avec les parents, pour des raisons thérapeutiques ou d'investigations plus poussées, par ex. en psychologie. Les parents ou les thérapeutes, en accord avec les parents, feront cette nouvelle demande sous la forme d'une fiche 124 simplifiée, appelée signalement interne.

Informations aux parents des enfants qui suivent une thérapie 

Afin que votre enfant tire le meilleur profit de la thérapie, certaines conditions sont requises :
  • Votre enfant ne pourra progresser efficacement que si vous êtes impliqués dans le processus thérapeutique. 
  • Le traitement sera également plus efficace si votre enfant est assidu et ponctuel aux séances prévues.
  • Lorsqu'un cahier est mis à disposition, il est nécessaire de l'apporter à chaque séance et d'en répéter régulièrement le contenu afin de consolider les nouvelles acquisitons.
  • N'hésitez pas à contacter le.la thérapeute de votre enfant en cours de traitement.

En cas d'empêchement , vous êtes priés d'avertir le thérapeute de votre enfant au moins 24h à l'avance.

Des absences non justifiées ou des annulations trop fréquentes peuvent entraîner une remise en question de la thérapie.

Tout changement d'adresse ou de situation familiale doit impérativement être communiqué au thérapeute ainsi qu'à l'administration du SLPP-GV                                    ()

Remboursement des trajets parents 

Selon l'article 63 al.4 de la loi scolaire, la prestation thérapeutique est "en principe" dispensée sur le lieu de scolarisation, exception faite pour la psychomotricité. Les communes sont responsables de l'organisation et du financement des trajets des élèves. 

  • Pour les thérapies en psychomotricité, les parents sont responsables du trajet et il est à leur charge financière entre l’école ou leur domicile et le lieu de thérapie des SLPP-GV.  
  • Pour les thérapies en psychologie et logopédie, les parents sont responsables du trajet. Le déplacement en voiture (de plus de 2.5km) est remboursé (0.74 ct/km) aux parents. Sont remboursés :
  •        - Uniquement les trajets pour des séances de thérapie (non compris les réseaux et entretien avec les parents).
           - Les kilomètres du lieu de scolarisation au lieu de thérapie, indépendamment d’où le parent est parti.
     
    A chaque début de traitement logopédique et/ou psychologique, ce principe de remboursement est rappelé aux parents: 
  • Durant l’intervention, le.la thérapeute assure le suivi des données sur la base des informations transmises par les parents.
  • Une fois par année, l’administration effectue le remboursement des trajets aux parents visé par la Direction :
  • - en fin d’année civile pour les traitements en cours.
    - dans les deux mois suivant l’interruption d’un traitement.

     

    Informations aux enseignant.e.s des élèves qui suivent une thérapie

    Les conditions suivantes sont requises pour assurer un bon déroulement thérapeutique :
    • Merci aux enseignants de faire preuve d'un maximum de flexibilité lors de l'établissement de l'horaire du traitement.
    • Un enfant suivant une thérapie doit pouvoir être présent aussi régulièrement  que possible, il en va de l'efficacité du traitement.
    • Le soutien de l'enseignant.e, manifesté clairement auprès de l'enfant,  est également important.
    • Merci de nous avertir au moins 24h à l'avance si certaines activités de classe empêchaient l'enfant de venir à sa séance
    • Merci de votre collaboration et de vos contacts,  indispensables au bon fonctionnement du traitement.

     

    Bilan d'orientation :
    Les enseignants ont jusqu’au 31 janvier de l'année en cours pour annoncer au moyen de la fiche 125 une demande d’orientation pour les élèves susceptibles de suivre une filière scolaire différente.
    Cela suppose les démarches suivantes, au préalable :
    • les thérapeutes du SLPP-GV auront effectué un bilan – logopédique et/ou psychologique,
    • une séance de réseau aura eu lieu pour émettre ou non un préavis de placement. Ce travail demande quelques semaines à quelques mois.
    • les thérapeutes auront jusqu'au 28 février pour envoyer leur rapport au SESAM.
    Dans ce sens pour permettre:
    • aux parents et enseignants d’avoir une réponse du SLPP-GV dans les délais, 
    • aux thérapeutes d’effectuer leur travail,

    Les enseignant.e.s doivent impérativement prendre un 1er contact avec les thérapeutes jusqu'au 30 novembre, puis demander aux parents de nous faire parvenir les demandes d’intervention – fiche 124 - pour d’éventuelles orientations.

    Nous ne pouvons donner aucune garantie de prise en charge pour des demandes qui nous seraient adressées hors délai.

    Important: Ce processus d'orientation doit s'inscrire dans une visée plus globale, prise en amont, l'année précédente au minimum, sauf cas exceptionnel. 

     Transferts de traitements logopédiques

    De cabinet logopédique indépendant à SLPP-GV, Service de logopédie, psychologie et psychomotricité de la Glâne - Veveyse

    Procédure pour le transfert d'un traitement logopédique :

    1. Le cabinet indépendant contacte un/e logopédiste du SLPP-GV, en fonction du Cercle scolaire de l'enfant et non pas le secrétariat, afin de convenir au cas par cas d'une date et de modalités d'accueil possible de la situation par le SLPP-GV.
    2. Le/la logopédiste concernée convient avec le cabinet indépendant, toujours au cas par cas, d'une éventuelle période transitoire jusqu'à l'accueil possible de l'enfant par notre Service. Durant ce temps, l'enfant restera en thérapie chez le thérapeute indépendant ;
    3. Le moment venu, le cabinet indépendant transfère le dossier au SLPP-GV sur la base du formulaire de changement de mandataire, d'un dossier ad hoc et d'un rapport actualisé si nécessaire (ex : prolongation alors que l'échéance du mandat se situe dans les 3 à 6 mois après la date de transfert).

    Le SLPP-GV renverra au cabinet indépendant concerné les dossiers reçus sans l'accord préalable de prise en charge d'un/e logopédiste du SLPP-GV.